Domaine des Chênes Blancs*** - Ch. des Lombards, Rte de Gargas 84490 Saint-Saturnin-les-Apt +33 (0) 4 88 70 00 07

contact@leschenesblancs.com

Le Luberon regorge de sites exceptionnels à ne pas manquer, autant pour leur histoire que pour la beauté des lieux. Il y a tant de belles visites à faire que vous ne vous ennuierez pas lors de vos vacances dans la région. Quelque chose nous dit que vous aurez même envie de vite revenir explorer les environs.

Les mines d’ocre de Bruoux à Gargas

A Gargas, les mines d’ocre de Bruoux offrent une immersion éblouissante dans ces labyrinthes aux couleurs chaudes, creusés à la force des bras des ocriers qui exploitaient le site il y a bien longtemps. Absolument uniques en leur genre, les mines sont comme une cathédrale d’ocre sculptée au milieu d’une forêt de pins, à la fois mystérieuses, belles et fragiles.
Paré pour un plongeon dans le passé avec la visite des anciennes galeries creusées à la force des bras par les ocriers il y a plus de 150 ans. On découvre un site unique en se laissant guider à travers ce labyrinthe.
Les visites se font sur réservation et sont disponibles en plusieurs langues.

Le sentier des ocres et le Colorado provençal

Incontournable : le sentier des ocres au nord de Roussillon. On ne se lasse pas de la multitude des couleurs et du côté surréaliste du paysage. Dans la même veine, le Colorado provençal de Rustrel est un lieu à ne pas manquer. De la même manière qu’à Roussillon, on évolue dans un univers d’ocres et de falaises colorées. Magique.

Le village des Bories

Idéal pour une après-midi en famille, le village des Bories situé à proximité de Gordes et classé monument historique depuis 1977, permet de découvrir un ancien village provençal composé d’une trentaine de cabanons en pierres sèches locales et sans aucunes jointures. Impressionnant à chaque visite.
Vous pourrez déambuler dans l’ancienne bergerie, autour des fours à pain et des cuves à vin et imaginer la vie des habitants de l’époque. Si les lieux ont été abandonnés depuis plus de 150 ans, ils ont cependant été restaurés et apparaissent tels qu’ils étaient jadis.

Fontaine-de-Vaucluse

Il serait dommage de ne pas aller à Fontaine-de-Vaucluse, un des endroits les plus touristique de la région. En étant matinal pour éviter la foule qui prend les rues d’assaut dans la journée, il est agréable de profiter de ce site naturel qui a donné son nom au département. La plus puissante fontaine de France – accessoirement gigantesque – avec son débit annuel de 630 millions de mètres cubes, est une des attractions principales avec l’impressionnante source qui jaillit au pied d’une falaise. Les eaux se déversent en plusieurs endroits dans la Sorgue, bordée de platanes, au fond d’une vallée profonde parsemée de grottes et de vallons. Le lieu est tout simplement bluffant et majestueux.

Les Caves du Palais Saint-Firmin à Gordes

La visite des Caves du Palais Saint-Firmin vaut aussi un petit coup d’œil. Cet univers souterrain aux dimensions imposantes regorge de salles troglodytes où l’on découvre l’histoire de la fabrication de l’huile d’olive. Parmi les méandres de ces caves, moulins à huile, citernes et autres se découvrent ainsi pas après pas et illustrent l’évolution du savoir-faire artisanal local.

Le Musée de la Lustrerie Mathieu

Entreprise du Patrimoine Vivant, ce musée fait écho à l’atelier qu’il jouxte. On peut y découvrir une collection de luminaires allant du XVème siècle jusqu’à aujourd’hui, l’occasion de voir l’évolution du lustre à travers les siècles.

L’observatoire astronomique Sirene

Envie d’observer les étoiles avec les explications de professionnels ? C’est possible avec les balades nocturnes et soirées découvertes mises en place à l’observatoire. De plus, des évènements sont organisés tout au long de l’année par l’équipe (conférence, festival, …) à des tarifs préférentiels.

L’usine d’ocre Mathieu

Ancienne usine de production d’ocre, il est aujourd’hui possible de la visiter. Les bâtiments ont été restaurés afin que le visiteur puisse comprendre comment fonctionnait le bâtiment et quel processus suivait l’ocre depuis son extraction jusqu’à sa mise en vente.
Des visites guidées sont accessibles dans différentes langues.